Accessible en ligne le projet de Constitution française de 1791, annoté de la main de Robespierre

robespierre

On peut lire: “Le motif de supprimer le marc d’argent s’applique avec plus de force encore à ce qui concerne les électeurs. Quel peut-être le motif ? de laisser la conscience libre : le choix des électeurs est aussi l’ouvrage de la conscience. “

Gallica offre l’accès en ligne au projet de Constitution française de 1791, annoté de la main de Robespierre, entré dans les collections de la bibliothèque de l’Assemblée nationale en juin 1989.

Les annotations de Robespierre concernent principalement les dispositions relatives aux pouvoirs publics et aux droits civiques .

Marc d’argent
Ces annotations ont constitué les plans de deux interventions prononcées par Robespierre devant la constituante le 10 août et le 11 août 1791, lors de la discussion du projet de Constitution. Si Robespierre ne fut pas suivi par l’Assemblée sur les dispositions relatives aux pouvoirs publics, les députés s’accordèrent le 27 août 1791 sur la suppression de la condition du « marc d’argent ».

La numérisation fait partie d’un accord entre l’Assemblée nationale et la Bibliothèque nationale de France.

Pour en savoir plus, consultez le  site de l’Assemblée nationale .

Source: Le blog de la Gallica.

About blognostrumuva

blog voor de Collectie Romaanse Talen van de Universiteitsbibliotheek van de UvA (universiteit van Amsterdam)
This entry was posted in Bibliotheek, Frans. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s