Maurice Nadeau, éditeur génial et désargenté, mort à la tâche à 102 ans

maurice nadeau

Maurice Nadeau

Maurice Nadeau, éditeur, critique, fondateur et directeur de La Quinzaine littéraire, est mort la semaine dernière.

Né le 21 mai 1911 à Paris, il venait d’avoir 102 ans. Il a révélé Malcolm Lowry, Henry Miller, Roland Barthes, Gombrowicz, Beckett, Sciascia, Chalamov, Soljenitsyne, Perec, et plus récemment Michel Houellebecq, dont il avait publié Extension du domaine de la lutte, en 1994.

Dès 1948, l’éditeur publie une anthologie des œuvres du marquis de Sade, puis il édite, de 1965 à 1969, les œuvres complètes et la correspondance de Flaubert.

Auteur
Maurice Nadeau est l’auteur d’une Histoire du surréalisme (1948), d’un livre sur le Roman français depuis la guerre (1964), d’une anthologie de la poésie française (en collaboration, 1970-1972). Il a publié plusieurs ouvrages de souvenirs littéraires, dont Grâces leur soient rendues (1990), Serviteur ! et Une vie en littérature (2002).

La bibliothèque de la UvA dispose d’une large représentation de l’œuvre de Nadeau.

Source de cette information: Le Monde.

Documentaire et livre
En 2011 Nadeau a célebré son centenaire avec la publication de “Chemin de la vie“, un livre  qui reprend et complète une partie des entretiens avec Laure Adler diffusés en septembre 2010 sur France Culture.

About blognostrumuva

blog voor de Collectie Romaanse Talen van de Universiteitsbibliotheek van de UvA (universiteit van Amsterdam)
This entry was posted in Frans. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s