Gallica offre les manuscrits de Casanova en ligne

Giacomo Casanova âgé de 62 ans (Source: BnF, Réserve des livres rares, Rés P-Y2-2066)

Écrites en français, d’une écriture lisible et presque sans ratures, les 3700 pages du manuscrit de L’Histoire de ma vie , actuellement exposées à la Bibliothèque nationale de France (BnF) et mises en ligne par la Gallica, ont eu un destin hors norme, à l’instar de la vie de Giacomo Casanova. À sa mort, en 1798, l’aventurier libertin lègue ses écrits à son neveu. Les héritiers de ce dernier les ­vendent, en janvier 1821, à l’éditeur allemand Friedrich Brockhaus. Celui-ci en livre une première édition, expurgée des passages les plus lestes. Casanova mentionne, dans ses Mémoires, 122 conquêtes féminines, dont de très jeunes femmes et une religieuse (Source: Le Figaro).

Les manuscrits ont été numérisés, et on peut déjà les regarder et les lire sur le site de la  Gallica: L’Histoire de ma vie

Vidéo de présentation de l’exposition « Casanova » à la BnF

About blognostrumuva

blog voor de Collectie Romaanse Talen van de Universiteitsbibliotheek van de UvA (universiteit van Amsterdam)
This entry was posted in Bibliotheek, Frans. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s