Gallica: 6.500 affiches des grands maîtres vient d’être numériséés

Lithographie T.A. Steinlen 1896 ( source: La Bibliothèque nationale de France)

Numérisées, les œuvres d’illustrateurs célèbres sont déjà accessibles dans Gallica, au sein d’un corpus de 6500 affiches. Leur mise en ligne vient parachever un long travail de sélection, de restauration et de reproduction d’affiches parmi les plus représentatives et les plus prestigieuses, conservées au département des Estampes et de la photographie de la la Bibliothèque nationale de France .

Pour imposer l’affiche comme art à part entière, ne manque plus alors que l’intérêt des talents désireux de s’en emparer et d’en faire un moyen d’expression artistique. C’est chose faite avec Jules Chéret (1836-1932), décorateur et lithographe, qui fonde son imprimerie en 1866 et s’impose comme le « père » de l’affiche publicitaire artistique.

 (source: Blog Gallica)

Avec Chéret, à qui l’on doit plus de mille créations, nombreux sont ceux qui ont contribué à faire des décennies 1880-1890 un véritable âge d’or de l’affiche : Alfred Choubrac (1853-1902) et son frère Léon (1847-1885), qui font la réclame des opéras, des danseuses et des romans-feuilletons ; Toulouse-Lautrec (1864-1901), familier des spectacles, des théâtres et des maisons closes et Théophile-Alexandre Steinlen (1859-1923), affichiste du Chat Noir, célèbrent tous deux la vitalité du Montmartre bohème.

 

Outre les œuvres d’illustrateurs célèbres, on y rencontre des affiches publicitaires pour les équipements automobiles, les chemins de fer, les transports en tous genres, les boissons, le vélo, les expositions… mais aussi des affiches de propagande à visée humanitaire, politique ou militaire, imprimées notamment lors des deux guerres mondiales. Vous trouverez enfin 400 affiches témoignant des Journées de mai 1968.

Enfin, plus de 10 000 affiches de cinéma, ayant fait l’objet d’un catalogue détaillé par Stanislas Choko, Affiches de cinéma : trésors de la Bibliothèque nationale de France : 1896-1960, sont également numérisées. Vous pouvez en admirer quelques exemples dans Gallica ; le reste du corpus est, pour le moment, uniquement visualisable sur les postes informatiques des salles de lecture de la BnF (rez-de-jardin du site François-Mitterand, et départements spécialisés sur le site Richelieu). Pour accéder à cet ensemble, rendez-vous sur la page du Catalogue général et entrez dans le champ « Recherche » les termes : « Choko estampes IFN ».

About blognostrumuva

blog voor de Collectie Romaanse Talen van de Universiteitsbibliotheek van de UvA (universiteit van Amsterdam)
This entry was posted in Bibliotheek, Frans and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s