La presse féminine est également présente.

Une vingtaine de quotidiens nationaux des 19e et 20e siècles sont aujourd’hui accessibles dans Gallica, depuis leur création jusqu’à 1944, lorsque le titre a perduré jusqu’à cette date.

Parmi les titres en ligne figurent notamment La Croix, Le Figaro et son supplément littéraire, Le Temps, Le Petit Parisien, L’HumanitéL’Aurore ou encore Le Petit Journal et son supplément illustré.
Certains titres de presse quotidienne régionale sont également accessibles dans Gallica, comme les éditions de Rennes, Caen et Nantes de L’Ouest-Éclair .

La presse spécialisée

 Ils concernent aussi bien la presse économique (le Journal des finances, L’Echo des mines et de la métallurgie, le Journal des économistes ou encore L’Avenir commercial), que la presse politique (Le Libre Penseur de France, L’Anarchie, L’Action nationale, L’Etudiant français, etc.), la presse ouvrière (L’Ouvrier teinturier, (Le Travailleur parisien, Les Cahiers du bolchévisme, etc.), ou la presse satirique (Les Hommes du jour, Le Javelot, Les Potins de Paris, Cyrano ou encore Ric et Rac)

Source de cette information: Gallica/Le Blog

 

Sont également présentes dans Gallica la presse féminine (La Femme, Le Journal de la jeune fille, Femina, L’Action féministe, La Femme de France, Les Dimanches de la femme, Les Modes, etc.), la presse littéraire (La Revue blanche, Le Mercure de France, L’Artiste, Le Ménestrel, La Quinzaine, etc.), la presse de spectacles (L’Orchestre, La Comédie, La Semaine à Paris, Hebdo-Film, La Rampe, Les Spectacles, etc.) la presse sportive (Le Ballon rond, Match, La Culture physique, Rugby, etc.) ou encore la presse enfantine (La Semaine des enfants, Le Petit Français illustré, Les Petits bonshommes, Le Réveil de Vernon).

Finalement, on peut y trouver des dizaines de titres de presse coloniale publiés en Algérie, au Maroc, en Indochine, à Madagascar, en Afrique équatoriale française et en Afrique occidentale française. La presse clandestine de la Résistance a également fait l’objet d’un programme de numérisation concernant plus de 800 titres aujourd’hui accessibles dans Gallica, comme Résistance, Le Franc-Tireur, Le Populaire, Combat, ou encore Défense de la France.